Séparateur rubalise

Contre le racisme sous (...)

1er mai 2019 : contre le racisme et l’extrême droite hommage à Brahim Bouarram et à toutes les victimes du racisme

Le 1er mai 1995, Brahim Bouarram, 29 ans, profitait d’une journée ensoleillée. Il ne savait pas que des mains criminelles allaient le précipiter dans la Seine et mettre fin à ses jours. Les auteurs de ce crime venaient de quitter le défilé du Front national.
24 ans après l’assassinat raciste de Brahim, la « bête immonde » est toujours présente.
Une série d’actes antisémites ont eu lieu ces derniers temps en France : le portrait de Simone Veil défiguré par une croix gammée, les arbres souvenir d’Ilan (...)

articles plus anciens