Des formes du racisme

Le MRAP ne cesse d’affirmer que le racisme est un phénomène universel. Il n’est pourtant pas question d’en faire une abstraction désincarnée. Dans chaque société et selon chaque conjoncture, à chaque époque et avec tout le poids de l’histoire, il connaît de nombreuses formes spécifiques. Chaque individu ou groupe social peut trouver l’objet particulier sur lequel il va fixer sa haine de l’autre.

En 2018, lors de son dernier congrès, le MRAP a réaffirmé que la lutte contre le racisme était une lutte pour l’égalité réelle.

En 2019 et 2020, son Bureau National a adopté quatre textes sur des formes de racisme particulièrement fréquentes dans notre société. Il décide aujourd’hui de les publier ensemble, à un moment où le mouvement antiraciste peut connaître, ici ou là, la tentation de la fragmentation ou de la hiérarchisation dans cet immense combat qui ne peut être que commun.

Les Juifs sont l’objet dans toute l’Europe d’un rejet multiséculaire qui a abouti au 20 siècle à une des pires défaites de l’humanité.

Les Roms sont aussi l’objet d’un acharnement séculaire qui perdure encore en France et à travers l’Europe.

Le rejet de la religion musulmane et de ceux qui la pratiquent est un des cancers qui rongent notre société.

L’identification de l’autre par la couleur de la peau a permis de dénier, presque partout, aux noirs, leur humanité et de développer des préjugés aux lourdes conséquences.

Bien d’autres groupes humains ont été ou sont l’objet de cette démarche de rejet : la crise provoquée par la pandémie de Covid-19 n’a-t-elle pas vu ressurgir des manifestations de stigmatisation des personnes supposées originaires d’Asie ?

Il faut comprendre ce qui fait la substance de chacune de ces formes de racisme pour la combattre efficacement. Mais ce n’est qu’en comprenant aussi ce qu’elles ont de fondamentalement commun que l’on peut espérer combattre et vaincre un jour le racisme lui-même et réconcilier l’humanité avec elle-même.

La co-présidence
Augustin GROSDOY, Renée LE MIGNOT et Jean-François QUANTIN

Des formes du racisme