Communiqué de la Fédération de Paris du MRAP

Délaissés par la Mairie de Paris, des mineurs s’installent dans un quartier parisien...

Dans la nuit du 30 juin, 5 associations (le Comede, MSF, les Midis du MIE, Timmy et Utopia 56) ont installé un campement de mineurs isolés étrangers dans le square Jules Ferry à Paris pour dénoncer la situation intolérable de ces jeunes.

Le MRAP qui depuis plus de 15 ans se bat pour les droits de ces jeunes mineurs, droits garantis par les lois françaises et la convention internationale des droits de l’enfant, s’associe à cette dénonciation des conditions déplorables d’accueil et de prise en charge des mineurs isolés étrangers en France.

Une fois de plus, nous demandons que tout mineur isolé soit immédiatement pris en charge et bénéficie dès son arrivée d’un hébergement dans des structures adaptées avec un réel suivi socio-éducatif et sanitaire. Cette prise en charge inconditionnelle doit se poursuivre jusqu’à la décision judiciaire du juge des enfants et le cas échéant de la cour d’appel , aucun mineur ne doit se voir remis à la rue après une évaluation de minorité plus que contestable. Rappelons que 50% des saisines faites auprès du Tribunal pour enfants de Paris après une évaluation défavorable, aboutissent à des placements.

Paris, le 30 juin 2020
federation-paris chez mrap.fr