Communiqués

Sécurité, police, justice, (...)

Violences policières : entrevue avec Bernard Cazeneuve

Paris, le 13 février 2017
Communiqué commun
Cran, Ldh, Mrap, SOS racisme

L’affaire Théo a suscité une vive émotion dans tout le pays. C’est pourquoi plusieurs associations ont demandé à être reçues à Matignon, pour discuter de la question des violences policières.

Le résultat de la rencontre a semblé mitigé. Plusieurs des annonces du Premier ministre étaient déjà connues : le recrutement et la formation des policiers, la plateforme de l’IGPN, les caméras piétons.

Le Premier ministre s’est dit intéressé par les commissions mixtes proposées par les associations, regroupant des représentants de la police, du défenseur des droits, et des personnes qualifiées.

Plusieurs de ces annonces sont certes bienvenues, comme l’annonce du renforcement substantiel de la nécessaire formation des policiers.

Cependant, le Premier Ministre n’a pas donné de réponse sur les techniques d’immobilisation létales (pliage, par exemple), et n’a pas rassuré ses interlocuteurs quant au projet de loi sur la sécurité publique, qui risque de faciliter les bavures de toutes sortes, en étendant le périmètre de la légitime défense.

Les associations se réjouissent que le dialogue soit rétabli, mais regrettent que le gouvernement n’aille pas plus loin dans la lutte contre ces brutalités policières, dont le caractère racialisé doit être pris en compte.

Dans ces conditions, les associations appellent à un rassemblement pacifique samedi 18 février, à partir de 15h, pour inviter le gouvernement à renforcer la lutte contre le racisme et les violences policières.

Crédits photo : MRAP