Actualité

Contre le racisme sous (...)

Sortie du livre : Urgence antiraciste. Pour une démocratie inclusive.

Vous trouverez ci-joint les deux contributions de Augustin Grosdoy à ce débat.

Urgence antiraciste

Collectif des auteurs : Nils Andersson- Farid Bennaï - Adda Bekkouche- Saïd Bouamama - Martine Boudet (coordination)- Monique Crinon - Christian Delarue - Bernard Dreano- Mireille Fanon Mendés-France-Patrick Farbiaz- Augustin Grosdoy- Gilles Manceron - Gus Massiah - Paul Mensah- Evelyne Perrin-Alice Picard- Louis-Georges Tin- Aminata Traoré

Préface

Cet essai publié par les "Editions du croquant" (https://editions-croquant.org) paraît dans une période électorale où la récupération des questions identitaires est monnaie courante. En temps de crise du système néo-libéral et au motif de la « guerre contre le terrorisme », les politiques nationalistes et sécuritaires gagnent du terrain.


L’affaire Adama Traoré, l’affaire Théo… autant de marqueurs d’une actualité ambivalente, qui questionne le racisme institutionnel et met à l’ordre du jour la fin de la colonialité des savoirs et des pouvoirs, base des xénophobies.
Il s’agit, pour ce faire, d’ancrer les mobilisations antiracistes en France dans leur environnement international. L’« intersectionnalité » des dominations d’origine, de genre, liées au statut social… rend nécessaire par ailleurs de relier les luttes émancipatrices des catégories concernées.
Ce livre est à l’initiative de représentant(e)s d’associations antiracistes et altermondialistes, originaires ou non de l’immigration, des outre-mer et d’Afrique. L’objectif est de faire front dans ce secteur (du débat public) et d’apporter des réponses claires sur le terrain de l’altermondialisme et d’une démocratie inclusive.

Les associations parties prenantes de cette publication cherchent à renforcer le champ antiraciste, à donner à lire des positions existantes et parfois polémiques pour avancer en ce sens. Les textes n’engagent que les auteur-e-s, même si ces associations, elles-mêmes traversées par ces débats, se félicitent de cette démarche qui cherche à dépasser des contradictions secondaires, tout en s’ excusant par avance des manques éventuels. Elles espèrent que cette publication favorisera les mobilisations les plus unitaires et les plus larges possible, animées par leur souci d’éducation populaire.

Vous trouverez ci-joint les deux contributions de Augustin Grosdoy à ce débat. Urgence antiraciste. Pour une démocratie inclusive Table des matières Préface Face à l’ordre et au chaos, construisons un autre monde, par Aminata Traoré, ancienne ministre malienne de la Culture et du Tourisme, altermondialiste et écrivaine Introduction Un contexte (inter)national bouleversé et source de conflits démultipliés Première partie – État des lieux historique et géopolitique Le profit et le chaos, géopolitique d’un XXIe siècle commençant, par Bernard Dréano, co-président du Centre d’études et d’initiatives de solidarité internationale (CEDETIM) et fondateur de l’Assemblée européenne des Citoyens, branche française du réseau international Helsinki Citizens’ Assembly La nécessaire désaliénation du colonisateur, par Nils Andersson, président du Conseil scientifique de Sortir du colonialisme L’urgence de la démocratisation des relations Afrique-France- monde, par Paul Mensah, membre du Conseil scientifique d’Attac Togo Une géopolitique du chaos : l’espace arabophone entre mouvements d’émancipation, autoritarisme étatique, islamisme radical et nouvelles formes d’impérialismes, par Adda Bekkouche, juriste en droit international, membre du Conseil scientifique d’Attac France Migrations : « crise de l’accueil » entre hypocrisie et irresponsabilité, par Augustin Grosdoy, co-président du MRAP et membre du Conseil d’administration d’Attac France Deuxième partie : Xénophobie d’État et mobilisations antiracistes Esclavage et traite négrière : du devoir de mémoire au devoir de réparation, par Louis-Georges Tin, universitaire et président du Cran La décennie internationale de l’ONU pour les personnes d’ascendance africaine, un défi mondial, par Mireille Fanon Mendès-France, experte-chair du Groupe de travail sur les personnes d’ascendance africaine (ONU), présidente de la Fondation Frantz Fanon La lutte contre le racisme anti-Arabe, anti-maghrébin et l’islamophobie : un impératif égalitaire, par Alice Picard, doctorante en science politique, membre du Conseil d’administration d’Attac France Altermondialisme et laïcité, des recours face à l’islamisme radical et aux populismes, par Christian Delarue, secrétaire général du CADTM France, ex membre du bureau exécutif du MRAP, membre du Conseil d’Orientation de la Fondation Copernic Boucs émissaires commodes, les Roms ont des droits. Leur mise en oeuvre est la seule voie d’avenir, par Évelyne Perrin, économiste, présidente de l’association Sang pour Sans, membre du Conseil scientifique d’ Attac France Antisémitisme, antisionisme et défense des droits des Palestiniens, par Gilles Manceron, membre du comité central de la Ligue des droits de l’homme (LDH) et du collectif « Trop, c’ est trop ! » Le féminisme face au défi du racisme et du sexisme, par Monique Crinon, membre du Collectif des féministes pour l’Égalité et du CEDETIM Jeunes des quartiers populaires en quête d’avenir, par Évelyne Perrin, économiste, présidente de l’association Sang pour Sans, membre du Conseil scientifique d’ATTAC France Troisième partie : L’antiracisme en débat Le racisme aujourd’hui et ses différentes formes, par Augustin Grosdoy, co-président du MRAP et membre du Conseil d’administration d’Attac France Reprendre l’initiative contre les politiques de racialisation, par Farid Bennaï, membre du réseau Reprenons l’Initiative et du Front uni de l’immigration et des quartiers populaires / FUIQP La nécessaire politisation de l’antiracisme, par Saïd Bouamama, sociologue, porte-parole du Front uni de l’immigration et des quartiers populaires / FUIQP Pour le cosmopolitisme insurgé, un antiracisme et un anticolonialisme du XXIe siècle, par Patrick Farbiaz, porte-parole du réseau Sortir du colonialisme Quatrième partie : Programme antiraciste et en faveur d’une démocratie inclusive L’École doit contribuer à apaiser les conflits inter-communautaires et favoriser le dialogue des cultures, par Martine Boudet, anthropologue, membre du Conseil scientifique et du Conseil d’administration d’Attac France Éléments de programme d’une démocratie inclusive, chapitre inter-associatif Promotion de la paix et de la démocratie dans le monde, par Adda Bekkouche, juriste en droit international, membre du Conseil scientifique d’Attac France Conclusion