Communiqués

Propos de personnalités (...)

Scandaleux dessin antisémite

Le 10 mars, un dessin ouvertement antisémite était publié sur le compte twitter de "Les Républicains", visant M. Macron et en soutien à la candidature de M. Fillon. Le retrait rapide de ce dessin et les "sanctions" prises ne sauraient ni exonérer les auteurs de leurs responsabilités, ni surtout "faire comme si rien ne s'était passé".

Qu’une telle caricature antisémite émane de l’entourage de M. Fillon ne saurait étonner tant celle-ci rassemble ce que la droite extrême compte de soutiens poussiéreux et antisémites tel M. de Lesquen, directeur de Radio Courtoisie et du carrefour de l’Horloge condamné fin janvier par la 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris pour des délits qualifiés de provocation à la haine raciale et de contestation de crimes contre l’humanité.

Des opinions hier unanimement réprouvées seraient-elles devenues "acceptables” ? Le vieux fantasme de la supposée trop grande présence des juifs dans l’appareil d’État est réactivé. L’islamophobie se développe comme racisme contre les personnes supposées de confession musulmane. Sous couvert d’éradication de camps insalubres, les populations Roms sont des cibles permanentes de l’intolérance et du racisme. La laïcité est instrumentalisée et mise au service de discours identitaires.

Le MRAP exprime de nouveau ses inquiétudes et renouvelle ses mises en garde contre la propagation des idées racistes, quelles qu’en soient la forme et les victimes. Le MRAP appelle à agir pour les valeurs de la République, d’égalité, de liberté, de fraternité et pour le respect des droits humains universels.

Paris le 13 mars 2017