Communiqués

Palestine

A propos du jugement en appel de deux militants du comité de Montpellier de BDSFrance

Le MRAP s’est constitué partie civile aux côtés de la LDH qui avait effectué un signalement à l’encontre de publications antisémites sans équivoque diffusées par deux militants BDS de Montpellier.

Le MRAP a pris acte de la relaxe prononcée le 7 février dernier par la Cour d’Appel de Montpellier.

Le MRAP tient à rappeler que ce jugement en appel n’est pas un jugement sur le fond mais résulte de maladresses procédurales commises par le procureur de la République, comme en atteste la Cour d’Appel qui

• « Constate que le tribunal correctionnel et la cour ne sont pas valablement saisis »

• « Renvoie le Ministère Public à mieux se pourvoir »

Il ne s’agit nullement d’une victoire judiciaire sur le fond comme certains s’évertuent à le faire croire.

Le MRAP rappelle que ces publications antisémites sont non seulement une offense à toutes les victimes du nazisme mais également une offense à la cause palestinienne qui ne peut souffrir qu’au nom du combat sans faille que l’on doit mener pour elle, il puisse être renoncé à lutter contre le racisme sous toute ses formes.
le 4 mars 2017