Communiqués

Thèmes

Un accord cynique entre l’Union européenne et l’Afghanistan

5 millions d'Afghans ont fui leur pays en guerre. 180 000 ont demandé l'asile en Europe en 2015 ! La guerre civile se poursuit depuis des dizaines d'années.

Alors que des milliers de migrants continuent de risquer leur vie en traversant la Méditerranée, alors que des centaines d’entre eux y meurent, l’Union européenne vient de signer avec le gouvernement afghan un accord pour organiser le renvoi massif de déboutés du droit d’asile dans leur pays. En "échange" l’Union européenne contribuerait financièrement au développement de l’Afghanistan.

Le marchandage est tristement habituel avec les pays de départ des migrants : un soutien financier ou économique contre la "réadmission" des déboutés du droit d’asile... L’Afghanistan serait-il devenu un pays "sûr" ? Le ministère français des affaires étrangères considère que "la situation de sécurité demeure très dégradée, fragile et instable", que "les combats revêtent toujours une forte intensité, particulièrement dans le Sud, le Sud-Est, le Centre et l’Est".

Que faut-il de plus ? Rien ne peut justifier le renvoi de réfugiés vers l’Afghanistan (l’objectif de l’UE serait de 80000 expulsions y compris des femmes, des enfants, des mineurs isolés). L’UE doit renoncer à cet accord inique et hypocrite.

L’Union européenne continue de se construire comme un bunker sourd et aveugle à la détresse des migrants, niant leur droit à la sécurité dans le pays de leur choix. Il faut une toute autre politique d’accueil qui respecte les Droits Humains.

Le MRAP soutien l’appel à manifester devant l’Ambassade d’Afghanistan (entre Place de l’Alma et Avenue Ingres à l’angle de l’Avenue Raphael, ce 5 octobre, 15 heures) pour protester contre la signature d’un tel accord.

Paris, le 5 octobre 2016