Communiqués

International

Pérou : le MRAP condamne l’agression contre Maxima de Chaupe

Maxima Acuna de Chaupe, symbole de la résistance à l’entreprise minière Yanacocha au Pérou, a été violemment agressée ce matin par des agents de « sécurité » de l’entreprise. Elle a été gravement blessée ainsi que son mari et laissée sans soins pendant plus de 3 heures.

Ce projet d’exploitation d’or à ciel ouvert détruirait cinq lacs de haute montagne, 700 sources d’eau et 260 hectares de prairies humides. Il constitue une menace directe pour la santé et la vie des habitants ainsi que pour l’environnement de cette importante région agricole péruvienne et contaminerait tout le réseau hydrographique en aval, autant sur le versant pacifique que sur le versant amazonien, avec un impact sur des milliers de personnes.

Grâce à la résistance pacifique des populations concernées et à la solidarité internationale le méga projet « Conga » fut officiellement suspendu en août 2012.
La lâche agression de Maxima prouve que l’entreprise minière n’a pas renoncé. Le MRAP réaffirme son entière solidarité à Maxima Acuna de Chaupe et aux populations de Cajamarca.

Le projet Conga ne doit pas voir le jour.

Paris le 19 septembre 2016