Communiqués

Actualité

Contre le racisme sous (...)

Communiqué : Le MRAP dépose plainte contre Henri de Lesquen et demande des mesures immédiates contre Radio Courtoisie.

Sur son compte tweeter, le directeur de Radio courtoisie, Henri de Lesquen, candidat à la prochaine élection présidentielle multiplie les tweets racistes :

==>anti-noirs "la mélanisation de la France, explosion de la population de race congoïde, est plus grave que l’islamisation…", "l’invasion de l’Occident par la musique nègre a été une catastrophe civilisationnelle...",
==>antisémites "je suis émerveillé par la longévité des rescapés de la shoah…", "la plantureuse Simone Veil, »rescapée de la shoah » à 88 ans, à ma connaissance, elle va bien.", "la coterie juive (CRIF, LICRA) nous a imposé l’immigration. Elle est donc responsable des attentats."
⇒ anti-musulmans. "nul ne peut être pieux musulman et vraiment français"

D’autres tweets de De Lesquen font l’apologie de l’esclavage que la loi française définit comme crime contre l’humanité, "l’esclavage s’est imposé jadis comme une nécessité [...] ce ne fut pas un crime."

La directeur de Radio Courtoisie dans ses tweets appelle à la discrimination, « oui à la discrimination […] la discrimination est un droit de l’homme ». Il fait aussi la promotion du fascisme « Il y avait une certaine grandeur dans le fascisme. »
Sur son blog, il théorise sur l’inégalité des races dans un article intitulé « pour un racisme républicain » et distingue « les races supérieures » et le « races inférieures ».

Au-delà des abominations racistes sur internet, de Lesquen sur les ondes de "Radio Courtoisie" dont il est le directeur, invite les négationnistes comme Faurisson. Il présente le génocide commis par Hitler et les nazis comme un détail parmi "les autres shoah".
Cette radio diffuse ainsi un entretien Lesquen-Le Gallou ou Lesquen affirme que "les juifs d’’aujourd’hui se « glorifient » de l’extermination des cananéens par les hébreux alors qu’on n’a pas retrouvé encore — j’espère ne pas tomber sous le coup de la loi — l’ordre d’exterminer les juifs qui aurait été donné par Hitler ; les historiens officiels n’ont pas retrouvé cet ordre..."

Le MRAP exige des poursuites immédiates contre le directeur de Radio Courtoisie, il va déposer plainte en ce sens mais déplore que l’État ne se soit pas déjà auto-saisi de ces débordements racistes.
Il serait souhaitable qu’une sanction extrêmement ferme soit appliquée à ce raciste et non plus comme en 2015, un dérisoire "stage de citoyenneté" au mémorial de la Shoah.

Par ailleurs le MRAP demande des mesures fermes contre Radio Courtoisie, véritable officine de la haine raciste. La mise en demeure du CSA à Radio Courtoisie déjà formulée dans le passé était largement en deçà de ce qu’exigent les dérives graves de cette radio.

Paris, le 29 avril 2016